Impact social et changement de style de vie

Transcription

Parce que les gens ne veulent pas venir chez toi, ce n’est pas intéressant ! Lui, il dort. Puis toi bien tu as des choses à faire quand il dort, hein, tu en profites pour faire les affaires que tu ne peux pas faire quand tu es – il est réveillé. Parce que je veux ci, je veux ça, viens t’asseoir, je suis tanné de te voir bouger. Donc que les amis s’éloignent, que tu viens que la vie sociale tu n’en as plus. Vie familiale, tu n’en as plus. Puis tu es isolée complètement. C’est pour ça que les associations m’ont aidée, puis c’est eux autres aussi qui m’ont fait savoir certains droits que j’avais, que je ne savais pas.

S’il n’y a personne qui vient le voir là, à un moment donné tu deviens… Moi, des fois, je me dis, j’ai des sorties, je me dis : « Mon Dieu, je n’ai plus de sujet de conversation. Je ne vois pas personne. Je ne travaille plus.  Je ne sors pas. » J’ai dit : « J’ai quoi à parler? » Tu n’as rien à parler ça fait que tu te sens diminuée, fait que tu te rabaisses encore dans ton trou.