S'adapter aux nouveaux rôles et les principaux enjeux pour les conjoints

Transcription

Les gens qui ont la maladie de Parkinson ont beaucoup de difficultés à dormir. Alors ils se lèvent souvent pendant la nuit. C'est ce qui se passait lorsque nous partagions notre lit et notre chambre naturellement. Et les rêves violents ont commencé. Les gens qui souffrent de la maladie de Parkinson miment leurs rêves, alors que vous et moi en sommeil paradoxal nous sommes plutôt paralysés – nous ne bougeons que nos yeux et nous pouvons entendre, alors que les gens qui ont la maladie de Parkinson miment leurs rêves violents. Vous l'avez vu, c'est un homme costaud et il est devenu très énergique et il m'a frappée. Une fois il s'est soulevé sur une épaule et il m'a fait un œil au beurre noir. Nous avons cessé de dormir ensemble parce qu'il me faisait peur. J'avais vraiment peur et c'est sûr qu'il était triste. C'est seulement leurs rêves qu'ils miment. On me l'avait dit et j'avais lu à ce sujet. Nous avions assisté à plusieurs conférences sur la maladie de Parkinson où le sujet avait été traité mais je n'ai jamais pensé que ça m'arriverait, vous voyez.

Alors nous avons dû avoir des chambres séparées, mais c'est important parce que vous devez prendre du repos. Jusqu'à maintenant, il se lève seul et il s'assoit dans son fauteuil électrique. Il vient s'assoir sur sa chaise, regarde la télé et s'assoupit. Il est capable jusqu'à maintenant. Certains soirs je me réveille et je l'entends. Si je pense qu'il est un peu en détresse, je me lève et je vais le voir pour m’assurer qu’il va bien. Mais la plupart du temps j'ai ma chambre et ma nuit pour moi.