Conseils aux professionnels et à la société

Transcription

Bon, comme je l'ai dit, s'ils pouvaient nous offrir du soutien en terme de soins de répit, du soutien financier, pédagogique... de la représentation – parce que je sais que si je n'avais pas ma mère, je n'aurais aucune idée des questions à demander au médecin, ce que j'ai besoin de savoir pour la prestation de soins. Je ne connaitrais même pas la base. J'assume qu'une grande partie des jeunes proches aidants n'ont aucune représentation. Donc ceci est une chose importante. Mais je pense que ce qui est le plus important pour les jeunes – et j'entends ça partout où je vais – c'est la reconnaissance du gouvernement pour ce qu'ils font, que c'est tout aussi important que ce qu'un adulte ferait.