S'adapter aux nouveaux rôles et les principaux enjeux pour les conjoints

Transcription

Je pense que c'est là si tu cherches vraiment. C'est là que je vois une grosse différence chez les autres couples, parce que je les vois qui s'éloignent l'un de l'autre plutôt que de continuer d'être des époux aimants. Vous devenez... plusieurs femmes me disent : « Je suis davantage comme sa mère, même qu'il m'appelle maman », quoique je n'aurais jamais laissé faire ça. C'est hors de question, je ne suis pas sa mère, mais vous vous retrouvez à faire de plus en plus de choses. Je le déshabille et l'habille. Je l'aide à la toilette. Je l'aide, je lui mets ses gouttes dans les yeux et ses onguents et toute la myriade de choses qui doivent être accomplies pour lui. La maladie de Parkinson lui donne des problèmes avec ses cheveux et sa peau.

Je m'occupe tellement de lui quotidiennement, le soir ce n'est certainement pas le temps de faire l'amour; ça n'arrivera pas. Alors nous essayons souvent, si nous avons des moments tranquilles ensemble, c'est le matin. Ouais, quand vous n'êtes pas aussi fatigués. Je pense que tu dois, tu dois prendre rendez-vous et dire : « Nous allons avoir du temps en amoureux demain matin. » Nous devons mettre du temps de côté parce que si vous ne le faites pas, cela ne mène nulle part et je trouve que c'est trop important pour lui pour laisser tomber. Il a laissé tomber tellement de choses. Il n'a plus de capacité pour faire plein de choses et c'est difficile. C'est difficile à voir.