Voyage, vacances et répit

Transcription

Il n'y a rien de bien beau à embarquer dans un avion à part le fait qu'on peut aller quelque part. Mais les avions ne sont pas accessibles et j'aimerais bien qu'ils le soient. Les autobus peuvent l'être, mais pour quelque raison on nous dit que pour les avions « ce n’est pas possible ». Alors si vous utilisez un fauteuil roulant électrique et que vous ne pouvez effectuer le transfert hors du fauteuil de façon indépendante, alors l'expérience d'essayer de faire un voyage prendrait des semaines de préparation. De plus, l'équipement spécialisé de Luke comportait une pièce en-dessous de ses pieds  pour que ces derniers ne pendent pas et une pièce pour tenir sa tête droite dans le siège de l'avion. Et lorsque vous avez, par exemple, de l'équipement de ventilation et ce genre de chose dont la vie de Luke dépend, faire les valises devient toute une aventure. Parce qu'il y a plusieurs choses que vous ne pouvez pas oublier, n'est-ce pas? Je pense que ça fait partie de mon apprentissage et ma perspective. Je veux dire qu'avant quand je partais en voyage je me plaignais « Ah, j'ai oublié mon maillot ». Maintenant lorsque j'entends les gens se plaindre, je pense : « Ah mon Dieu! Si vous pouvez l'acheter quand vous arrivez et que ce n'est pas une question de vie ou de mort, c'est vraiment correct. »

Alors les lignes aériennes ne sont pas – ou je suppose qu'ils ont l'habitude d'avoir des personnes handicapées qui voyagent – mais selon notre expérience, on entend toujours un soupir, parce que c'est beaucoup de travail pour eux...et Luke et moi, nous blaguons – puisque nous avons pris l'avion quelquefois au cours des dernières années – si nous allons chercher un ami qui arrive en ville, par exemple, nous blaguons toujours que nous allons passer par la billetterie des compagnies aériennes pour leur faire une petite peur.