Messages pour les autres

Transcription

Je présume que si vous empruntez cette voie avec une personne atteinte de cancer, laissez-les prendre leurs décisions et en arriver à leurs conclusions au sujet de leur vie lorsqu’ils sont prêts, comme je le suis. Pour moi, devoir annuler le demi-marathon d’Ottawa et le Camp d’entrainement d’Allemagne ainsi que le demi Ironman de Muskoka, je ne l’ai fait qu’à la dernière minute. Je me disais et si je veux penser que je pourrais le faire pendant un certain temps, tout le monde savait que je ne pourrais pas mais personne ne m’a poussée à annuler et personne n’a dit : « Oh! Tu ne fais pas ça » ou en ont trop parlé. Quand le temps est venu et que j’étais prête, j’ai réalisé que ce n’était pas faisable. Ok, nous allons annuler les vols, nous allons annuler les inscriptions. Je le ferai quand je serai prête et je n’ai pas besoin d’être forcée de le faire. Laissez le patient aller à son propre rythme. La même chose pour le travail; lorsque j’y pensais : « Oh! Peut-être que je vais continuer de travailler jusqu’à la chirurgie », c’est ma décision et je n’ai besoin de personne pour me dire : « Oh! Tu as le cancer et tu seras en congé pendant un an. » Je n’ai pas besoin d’entendre ça. Je vais simplement prendre cette décision selon mes propres termes et je n’ai besoin de l’opinion de personne au sujet de la période de temps que je serai en congé de mon travail. Je vous le ferai savoir.

Voir le profil