Examen et diagnostic

audioclip
Transcription

C’est rare un médecin qui te dit qu’il est inquiet. Donc, là j’ai comme paniqué un peu. Je croyais avoir des assurances donc je suis allée à une clinique privée et j’ai eu un rendez-vous tout de suite, trois jours après. Le lundi matin, j’ai passé la journée à faire des tests. Initialement c’était supposé être juste une échographie mammaire. Mais finalement, juste en m'examinant, le chirurgien a dit qu’on allait faire aussi une mammographie et une biopsie. Donc, là je me disais « Oups! Ça regarde mal ». Surtout que durant la fin de semaine j’avais regardé un peu sur Internet qu’est-ce qu’il disait sur le cancer inflammatoire. En français il y avait pour ainsi dire à peu près rien. Puis en anglais il y en avait un peu, mais ça disait tout que c’était rapide, agressif et mortel. Donc j’étais un peu découragée. Surtout que le médecin que j’ai vu à la clinique privée, comme les deux seins étaient atteints - parce que là le sein droit commençait à avoir des symptômes, il y avait une masse à tout le moins - pensait que j’avais des métastases, donc que j’étais trop tard.

Voir profil