Activité physique et changements dans le régime alimentaire

audioclip
Transcription

 

Oui, j’ai fait beaucoup de recherche sur ça aussi. J’ai effectivement essayé d’arrêter de manger de la viande et je l’ai fait pour environ deux mois, mais c’était vraiment difficile pendant que je faisais de la chimio. Lorsque j’ai commencé la chimio c’était vraiment difficile parce que j’avais constamment la nausée. C’était difficile d’avoir les bonnes protéines et les choses qui duraient longtemps et je n’étais donc pas capable de continuer. Mais sur Internet il y a beaucoup de recherche dans des domaines respectifs qui disent que peut-être que la viande rouge n’est pas la meilleure chose à manger. J’essaie donc de m’en tenir au poulet et au poisson, etc. Je suis en peu plus en santé. C’est difficile avec des enfants, mais pas autant que le sucre, pas autant que la farine blanche, la farine raffinée et les choses comme ça. Mais tout semble prendre un effort supplémentaire à faire. C’est comme si vous étiez dans une piscine et que vous marchiez, mais les pas sont vraiment difficiles, et de balancer vos bras en-dessous de l’eau est beaucoup plus difficile. C’est ce qu’on ressent souvent. Tout semble lester, alors pour faire n’importe quoi, cela demande plus d’effort que d’habitude.

Je sens que je suis sur un parcours. Je ne sais pas si j’ai beaucoup changé déjà. Je suis déterminée de vivre un style de vie plus actif et plus sain. Si vous faites de la lecture, ils disent de garder son poids optimal, de rester active. Ce sont deux choses vraiment très importantes pour diminuer les risques de récidive du cancer. Je ne fais pas cela autant que je le voudrais présentement, mais j’aimerais penser que c’est la chimio qui m’en empêche, mais nous verrons. J’espère que ce changement dans ma vie sera pour le mieux.

 

Voir profil