Sexualité, féminité et intimité

audioclip
Transcription

En ce qui concerne le sexe, je ne me sentais pas très féminine. Naturellement lorsque je n’avais plus de sein du tout, j’étais gênée de mes cicatrices et tout. J’en ai donc parlé avec ma sœur afin qu’elle m’aide à passer au travers. Je suis… il ne touche même pas à mes cicatrices. Je ne savais pas s’il était dégoûté ou ce qu’il pensait, mais je pense qu’il ne voulait pas y prêter attention. Il y a eu quelques difficultés. Il disait : « Ouais, ça ne me dérange pas. » Mais ce n’est pas comme si je voulais qu’il se préoccupe de mes cicatrices ou autre, mais qu’il n’en soit pas affecté. Donc, je pense que je me sentais comme s’il y avait... c’est seulement que je ne me sentais pas sensuelle. Je pense que le Tamoxifène avait aussi cet effet, ainsi que l’Effexor; toutes ces choses m’ont enlevé le désir sexuel pour un temps. Seulement accoucher. J’étais plus lourde et je manquais de sommeil. Il y a donc eu… les choses ont été très difficiles pour nous comme couple pendant un temps. Nous y avons fait face chacun à notre façon. Pour ma part, je ne pouvais dormir et je pense que j’ai pris plus d’alcool à ce moment-là aussi, simplement parce que je ne voulais rien ressentir. Je ne voulais pas me sentir merdique alors… ou je voulais être capable de m’endormir le soir.

Maintenant, je ne trouve pas, maintenant nous avons une excellente relation et cela depuis quelques années. Je ne pense pas que d’avoir des seins à nouveau, mais je ne peux pas dire combien cela est dû à la façon dont je me sentais ou ce qu’il éprouvait à mon égard. Je sais qu’il m’aime et qu’il m’aimait et tout, mais vous voulez aussi encore vous sentir désirable pour votre partenaire.

 

Voir profil