1. Diagnostic et évolution de la maladie

Transcription

Le cancer du sein chez la femme : le diagnostic et le parcours de la maladie du cancer du sein chez la femme

Je m’appelle Donna Stern et je suis médecin oncologue. Je travaille au Centre hospitalier de St. Mary dans le Département de médecine/oncologie. Mon rôle principal consiste à offrir des soins, mais nous participons aussi à des essais cliniques, ce qui signifie que nous menons des recherches cliniques. En résumé, nous voyons les patients, nous effectuons des consultations, nous intervenons probablement en première ligne après l'opération. En tant qu’équipe d’oncologues, je décide, ou nous décidons, des soins à prodiguer au patient : s’il doit recevoir une chimiothérapie et/ou une radiothérapie et/ou une thérapie hormonale endocrinienne. Mais c'est important de souligner que je fais partie d’une équipe, pas seulement une équipe d’oncologues, mais des infirmières, des infirmières cliniciennes, des psychologues, des musicothérapeutes, et en tant qu’équipe, nous prenons soin du patient.

Ainsi, le cancer du sein diffère des autres cancers parce que les seins représentent la féminité et l’intégrité des femmes. Il se distingue donc toujours des autres cancers. Le cancer du sein est le plus répandu chez les femmes. C'est toujours choquant pour une patiente d’apprendre qu’elle a un cancer du sein. Mais tout d’abord, le cancer du sein n’est pas une maladie unique, il s’agit de plusieurs types de pathologies différentes. Il peut donc être plus ou moins agressif. Chaque cancer est donc unique, et l’approche de chacun d’eux doit être unique et individualisée.

Les deux principales façons dont les patientes se présentent sont les suivantes : premièrement, les femmes se rendent à une mammographie de routine, on les rappelle et on leur dit qu’il y a quelque chose d’anormal. Puis on leur dit de consulter un chirurgien qui pratique une biopsie et procède à l’opération. Et cela se produit plus souvent en raison des mammographies de dépistage. Et puis, l’autre moyen le plus courant est la sensation d’une anomalie dans le sein. Il peut s’agir d’une masse, d’un écoulement du mamelon ou d’un changement de couleur de la peau. Elle se rendra chez son médecin et passera une mammographie, une biopsie et procédera de la même manière. Ce sont donc les deux méthodes les plus courantes.

Oui, vous savez, dans un monde idéal, on voudrait que les événements se produisent tout de suite. Mais ce n’est pas un monde idéal, et chaque système de santé a ses délais d’attente. C’est frustrant, mais il n’y a pas d’autre solution. Donc, une femme découvre une masse, elle doit voir son médecin, puis elle doit être orientée vers un autre médecin ou elle doit subir une mammographie. Puis le médecin doit pratiquer une biopsie, qui doit être confirmée parce que toutes les masses ne sont pas malignes. Ensuite, si elle a un cancer, le chirurgien doit programmer la biopsie, pardon, doit programmer une intervention chirurgicale. Par la suite, vous devez attendre les résultats de l'opération, car le type de traitement que vous recevrez dépendra des résultats de la procédure chirurgicale. Ensuite, vous devez voir l’oncologue, parfois le radiothérapeute. Toutes ces consultations nécessitent des temps d’attente et il existe des directives au Canada pour les temps d’attente. Ce dernier entraîne une certaine frustration, mais il n’existe pas d’autre solution. Maintenant, si vous avez l’impression d’attendre au-delà de ce que prévoient les lignes directrices, alors c’est important et vous devriez porter plainte. Mais il n’y a pas d’autre solution, et pour ce qui est de l’anxiété, j’aimerais savoir comment conseiller les gens à ce sujet.

Voir le profil