Comprendre le diagnostic

Transcription

Ouais, absolument cela a affecté qui je suis. J’ai réalisé qu’une des choses c’est que je suis végétarienne depuis 25 ans. Je mange de la nourriture organique, je suis le régime de 100-milles, je médite, je travaille avec des huiles essentielles et je croyais que j’étais vraiment en santé. Je pensais que j’allais bien et que je faisais toutes les choses que j’avais besoin de faire, peut-être pas toutes les choses que j’avais besoin, mais je pensais que j’étais mieux. Je croyais que j’étais bonne et j’ai ensuite réalisé que ça ne faisait pas de différence. Ensuite j’ai en partie pensé : « Bien pourquoi aurais-je pensé que j’étais l’exception à la règle? » Pourquoi aurais-je pensé ça? Je suppose que j’ai cru que c’était sûrement quelque chose que j’avais fait ou que je n’avais pas fait. C’est la raison pour laquelle je me suis retrouvée avec un cancer du sein. J’ai pensé : « Bon, qu’est-ce que j’ai fait de mal? » ou « Qu’est-ce que j’ai manqué? » ou « Pourquoi ai-je pensé que quelqu’un d’autre avait fait quelque chose de mal et qu’elles auraient le cancer du sein et pas moi? » Et alors c’était de réaliser qu’il n’y avait rien. Je n’étais pas différente des autres. Mes chances d’avoir un cancer du sein n’étaient pas différentes des vôtres ou de celles de ma sœur et de ma voisine. C’est quelque chose qui nous arrive. Qui sait quelle est la cause? Est-ce que c’est environnemental? Est-ce lié au régime alimentaire? Nous ne le savons pas. Nous ne savons pas ce que c’est mais c’est seulement de réaliser que je ne suis pas spéciale.

Voir le profil