Effets inquiétants à long terme des traitements

C’est lors de mon retour que j’ai réalisé que mon corps n’était pas revenu à la normale. Ça n’arriverait pas. Jusqu’à ce jour, quatre ans plus tard, je sais que mon corps n’est pas normal. Je sais ça et j’ai demandé à plusieurs médecins; j’ai eu mon congé de l’oncologie maintenant, complètement, mais chaque fois que j’ai demandé, on m’a répondu la même chose : « Si vous avez encore ces effets maintenant, ils ne disparaitront pas. Ça ne s’améliorera pas avec le temps Joanne. Ça restera comme ça. » J’ai des picotements dans les mains et les pieds et mes ongles continuent de craqueler. J’ai ces picotements lorsque je dors la nuit. Je me lève le matin et je dois réveiller mes mains et mes pieds avant de me lever. Les dents sont encore vraiment fragiles et sensibles, et mes dents… plusieurs dents sont fissurées. J’en ai eu une vraiment cariée peu après ma chimio. C’était à l’été lorsque mon frère était à la maison. Disons que c’était trois ou quatre mois après la chimio. Je mâchais de la gomme. L’été je peux m’assoir sur la terrasse et lire un livre et je fais des bulles pendant des heures et je m’amuse. Un loisir à cinq cents pendant deux heures avec double bubble. Quand je mâchais la double bubble mes dents ont commencé à se fissure.

Voir profil