Hormonothérapie

J’ai eu des douleurs aux articulations à cause des médicaments que je prends. Je prends encore de l’Aromasin, mais je prenais du Tamoxifène pendant les deux premières années. Ensuite quelque chose – mon cancer est à récepteurs d’œstrogènes positifs je suis donc plus réceptive à tous les cancers féminins naturellement – donc quelque chose est apparue sur mon test PAP, je ne sais pas un an après, un an et demi après, je ne sais pas.  Quelque chose est apparue sur mon test PAP quelque temps après mon traitement et ils ont dû faire une exploration parce qu’il y avait quelque chose de suspect. Ils m’ont alors expliqué que parce que j’étais à récepteurs d’œstrogènes positifs, dès que quelque chose semble douteux ils devaient probablement faire cette chirurgie exploratrice parce que j’étais à risques élevés pour un autre cancer. J’ai questionné : « Pourquoi est-ce que nous le laissons là? Je ne m’en servirai plus alors enlevez tout ce qui a trait à l’œstrogène. » J’ai subi une hystérectomie complète qui est une autre chirurgie et ils m’ont changé pour l’Aromasin, que je prends toujours. Mon corps est mieux avec ce médicament qu’avec le Tamoxifène. Ils m’ont dit que je devrais poursuivre ce traitement pendant trois à cinq ans. En janvier cela a fait quatre ans depuis que je prends du Tamoxifène ou de l’Aromasin. J’ai donc dit que cela faisait quatre ans en janvier et j’allais arrêter. Je continuais de blâmer le fait que je prenais ces médicaments pour tous les changements que mon corps subissait. Mon gynécologue m’a dit : « Non Joanne, certains de ces effets seront encore là. Ce ne sont pas l’Aromasin, ni le Tamoxifène. » Je voulais vraiment simplement arrêter pour voir. De toute façon mes amis me disaient de continuer pour une cinquième année parce que la plupart des recherches disent que trois à cinq ans ne font pas une grosse différence. C’est trois ou cinq ans peu importe la raison alors j’ai continué à le prendre parce que comme ils le disent : « Qu’est-ce qui arrive si ton cancer récidive dans deux ou trois ans? Est-ce que tu te demanderas s’il n’aurait pas récidivé si tu avais continué à prendre ce médicament pour une autre année? » J’ai ensuite parlé avec une femme qui a effectivement demandé de continuer pour cinq autres années, et c’est une femme que je respecte beaucoup. Je lui ai dit : « Tu veux vraiment continuer à prendre ce médicament pendant cinq autres années? » Mais elle n’a aucun effet secondaire et je continue de mettre le blâme sur l’Aromasin pour mes douleurs aux articulations. Je veux dire que j’ai de la douleur aux articulations. Je continue de les prendre et je vais continuer pendant une autre année.

Voir profil