Travail et finances

Transcription

Mais la première réaction fut, si je vais mourir je dois faire quelque chose de mieux de ma vie et après un certain temps et beaucoup de réflexion je suppose… Je pense que lorsque j’ai pris congé du travail, quand j’ai décidé que je n’allais pas travailler – parce que quelques personnes ont été étonnées étant donné qu’il y en a qui continuent de travailler – « Toi! Je pensais que tu étais le type de personne qui continuerait à travailler. » ou « Je pensais que tu étais le type de personne qui essaierait de continuer à travailler. » Lorsque j’ai décidé de ne pas travailler, je pense que c’est ce dont j’avais besoin. Je pense que j’avais besoin de beaucoup de temps pour penser, de temps pour moi. Je pense que j’avais besoin de réaliser que je pouvais mourir! Réévaluer ma vie. C’était beaucoup de réflexion et ça m’a fait réaliser que j’étais heureuse. Je suis beaucoup plus heureuse que la majorité des gens dans ce monde. Je suis chanceuse et j’ai plein de choses qui se passent.

Voir le profil