Suivi médical et risque de récidive

Transcription

Ça pourrait revenir. J’y pense. Vous ne pouvez pas, maintenant les choses sont différentes. Avant lorsque quelque chose n’allait pas je me disais : « Ah tout va bien, ce n’est rien. » Maintenant, si quelque chose ne va pas, je vais voir le médecin tout de suite et je dis : « Qu’est-ce que c’est? » Je me suis fait enlever un grain de beauté, je n’aurais jamais, encore une fois, j’ai un grain de beauté et puis après? Maintenant je deviens paranoïaque. Je réagis immédiatement. C’est… ce qui peut être une bonne chose parce que s’ils trouvent quelque chose qui ne va pas mais ils ne peuvent pas le dire. En fait, ils ne peuvent pas vous dire que vous n’avez plus de cancer. Ils ne savent pas. La seule façon de vraiment le savoir c’est si vous avez le cancer du sang parce qu’ils peuvent faire un prélèvement et le tester. Mais pour les tumeurs, ils doivent premièrement les trouver et ensuite faire une biopsie. Ça ne fonctionne pas comme ça. Je suis vraiment inquiète à propos de la récidive. Je ne sais pas quoi faire si cela m’arrive; bon une chose à la fois. Présentement je suis en vie et je fais ce que je veux. Je vais m’amuser et travailler, et prétendre… vous ne pouvez pas contrôler l’avenir, d’autres choses pénibles pourraient vous arriver.

Voir le profil