Thérapies alternatives et complémentaires

Transcription

J’ai commencé dernièrement à faire plus de recherche là-dessus, puis à voir par référence. Parce que je ne veux pas juste aller voir n’importe qui. J’ai commencé à voir un ostéopathe, ça fait depuis l’automne dernier. Donc l’automne… je dirais novembre 2014. Tout en étant transparente avec mon oncologue, moi je crois que même si on va chercher des services complémentaires, il faut que notre équipe médicale qui nous soigne le sache. Parce que je suis en traitement en ce moment, alors je dois faire attention à ce que je fais, à ce que je prends. Je ne peux pas commencer à prendre toutes sortes de suppléments naturels parce que je prends des médicaments. Et puis il pourrait y avoir des contre-indications ou des trucs qu’on est pas sûr, alors ça, je fais attention. Mais j’ai rencontré une ostéopathe qui comprend ma situation, puis qui m’aide peut-être à pallier la douleur ou… Tu sais des fois, on a mal, puis ce n’est pas relié au cancer. Puis quand on a le cancer, la première chose qui nous vient à l’esprit c’est : « Ah! C’est le cancer. » Mais après avoir fait des tests puis tout ça, puis qu’on voit que non ce n’est pas ça, puis on a quand même mal. Bien il y a moyen d’aller voir un autre spécialiste puis de voir qu’est-ce qu’on peut faire, et puis pour moi ça, ça m’aide en ce moment.