Cancer du sein récurrent et métastatique (avancé)

Transcription

En avril 2004 je suis retournée voir ma chirurgienne parce que je n’avais pas eu de radiothérapie aux seins et je lui ai demandé : « Comment puis-je me protéger d’une récidive du cancer dans mes seins? » puisque je ne pouvais avoir d’autre radiothérapie aux seins. J’ai dit : « Que puis-je faire pour me protéger? » Elle m’a regardée, elle a pris ma main, elle a souri et m’a dit : « Ne fais rien ma chère. » J’ai ajouté : « Je n’ai pas besoin d’échographie, je n’ai pas besoin d’une mammographie tous les ans? » « Rien ma chère. » C’était alors la seule fois où j’ai vraiment écouté et j’ai pensé que parce que je subissais de la chimio cela me protégeait.

Donc en 2007, trois ans et demi toujours en chimio, en route vers Boston parce qu’à (ville au Québec) les médecins ne vous examinent jamais. Ils étaient, la RAMQ fait en sorte qu’ils voient 30 à 40 patients en clinique et ils n’ont pas assez de temps pour examiner chaque patient. Alors vous leur dites comment vous vous sentez. Je présume que si j’avais senti un problème, je leur aurais dit mais je ne ressentais rien. Donc je suis en route vers Boston, et là, parce que vous payez le médecin vous examine. Il a découvert qu’il y avait quelque chose d’anormal dans le même sein et il a fait une biopsie à ce moment-là et, bien sûr, le résultat démontrait que le cancer avait récidivé. J’étais vraiment hors de moi parce que j’ai dit : « Je le savais, je savais que j’aurais dû faire plus. » J’en avais ras le bol parce que je n’avais jamais vraiment écouté les médecins mais j’avais écouté celle-ci parce que j’avais confiance en elle et je l’aimais vraiment.

Lorsque je suis revenue à (ville au Québec) avec les résultats de Boston, bien entendu, pour ainsi dire « la merde a pris ». Ils ont prescrit tous les tests aussitôt que possible parce qu’ils étaient inquiets qu’il se soit répandu davantage. Heureusement pour moi ce n’était pas le cas, tous les résultats sont revenus toujours stables à tous les niveaux, sauf que le cancer avait récidivé dans mon sein.

 

Voir le profil