Se débrouiller au sein du système de santé

Transcription

Donc le cours normal des événements serait que je subisse de la chimiothérapie pendant six mois et parce que j’avais un nodule positif, ils voulaient aussi faire de la radiothérapie sur la zone de la poitrine et la zone supraclaviculaire ici. Mais je n’aimais pas ça non plus et nous entrons réellement dans l’aire de la médecine personnalisée où ils peuvent regarder davantage la génétique de votre tumeur pour décider si la chimiothérapie est bénéfique ou non. Et présentement au Québec si vous n’avez pas de nodule positif, ils vous permettront d’avoir le test « Oncotype DX » qui analyse les composantes génétiques de votre tumeur. Ensuite, selon les résultats de votre Oncotype, vous pouvez voir si c’est bénéfique ou non de subir de la chimiothérapie. Mais aussitôt que vous avez un nodule positif, vous n’êtes pas automatiquement éligible à ça. Cependant j’ai trouvé un médecin qui était prêt à me le prescrire de toute façon. Alors quand j’ai reçu les résultats, mon score Oncotype était de 18, ce qui est à la limite de faible risque et risque intermédiaire. Comme je suis optimiste, je dirais que c’est au sommet de faible risque. En réalité, les deux lignes s’entrecroisaient exactement à mon score. Alors une ligne était Tamoxifène + chimiothérapie; l’autre ligne était seulement Tamoxifène et j’étais exactement à l’intersection.

Oncotype DX : test diagnostique moléculaire permettant d’analyser comment les groupes de gènes peuvent avoir un effet sur la réaction du cancer au traitement.
 

Voir le profil