Examen et diagnostic

Transcription

Elle l’a alors examiné et elle a dit : « Ne t’en fait pas ce n’est probablement qu’un kyste. » Je ne me suis pas inquiétée du tout non plus mais elle m’a donné une consultation juste au cas. Et quand elle m’a donné la consultation je n’ai réellement rien fait avec parce qu’elle m’avait dit de ne pas m’en faire. Lorsque tu es dans la vingtaine ce n’est pas une priorité d’aller prendre un rendez-vous pour une mammographie. J’ai donc laissé les mois s’écouler et j’ai finalement pris la deuxième consultation que mon médecin a dû me donner parce que j’avais perdu la première. C’est pour vous dire combien je ne m’en faisais pas avec ça.

 

Elle m’a demandé : « Est-ce que tu es allée passer l’examen? » et je lui ai répondu « Non ». Je lui ai alors dit : « Je l’ai perdue. »  Elle m’en a donné une autre et finalement j’ai appelé pour une mammographie. Tous les hôpitaux me demandaient ma date de naissance et aussitôt que je disais 1988, ils me répondaient : « Oh désolé! Nous ne faisons pas subir de mammographie aux femmes de moins de 40 ans. » Encore une fois, je pensais que ça voulait dire que c’était sûrement rien. Je veux dire que je suis dans la vingtaine, que je n’ai pas à m’inquiéter s’ils ne font pas subir de mammographie aux femmes de moins de 40 ans. Encore une fois je laisse les mois s’écouler et puis j’ai dû retourner voir mon médecin. Lorsqu’elle m’a demandé : « Est-ce que tu as subi l’examen Nalie? » et j’ai dit : « Non, ils m’ont refusée. » Elle m’a demandé : « Bon, comment t’ont-ils refusée? », ce à quoi j’ai répondu : « Personne ne fait subir de mammographie aux femmes de moins de 40 ans. » Elle me dit : « Tu devais demander une échographie. » J’étais tellement naïve à ce sujet que je ne savais pas. Je ne connaissais rien à propos du cancer et comment ça fonctionnait. Alors finalement, c’est le seul moment où je l’ai mentionné à ma mère. Je ne voulais pas lui mentionner parce que les mères paniquent habituellement, sont stressées et s’inquiètent. C’est probablement un an plus tard, presque 10-11 mois après avoir trouvé les premières masses dans mon sein que j’en ai parlé à quelqu’un d’autre que mon médecin de famille.

 

Par la suite ma mère s’est assurée que je subisse une échographie le plus rapidement possible et elle s’est même informée auprès de ma belle-sœur qui est infirmière. Elle m’a référée à une clinique où je devais payer pour subir une échographie immédiatement plutôt que d’attendre trois mois à l’hôpital.

Voir le profil