Premiers symptômes

Transcription

Si je me souviens, j’ai senti les bosses dans mon sein gauche à l’âge de 23 ans. C’était alors presque dix mois avant que je passe à l’action à ce sujet. J’étais dans la douche et je venais de m’entraîner parce que j’étais très très active, sportive et en forme. Une fois alors que je revenais de la gym et que j’étais en train de nettoyer le haut de mon corps, j’ai senti des masses, mais ma réaction première fut : « ça doit être mes muscles ou quelque chose comme ça » parce que je venais tout juste de travailler ma poitrine. Je n’ai donc rien fait. J’ai pensé que c’était rien. Ça ne m’a même pas fait peur. Ça ne m’a pas dérangée. Comme par hasard quelques mois plus tard j’avais rendez-vous chez mon médecin de famille. Je suis donc allée la voir et elle fait habituellement un examen de mes seins. Je lui ai dit qu’il me semblait que mon sein gauche était bosselé. Elle m’a dit que c’était normal dans la vingtaine. Nous avons tendance à avoir des seins bosselés à cause des fibres, des hormones et du gras. Elle l’a alors examiné et elle a dit : « Ne t’en fait pas, ce n’est probablement qu’un kyste ». Elle ne s’est pas inquiétée du tout mais elle m’a donné une consultation juste au cas. Et quand elle m’a donné la consultation je n’ai réellement rien fait avec parce qu’elle m’avait dit de ne pas m’en faire. Lorsque vous êtes dans la vingtaine, vous savez, ce n’est pas une priorité de prendre rendez-vous pour une mammographie. J’ai donc laissé les mois s’écouler et j’ai finalement pris la deuxième consultation que mon médecin a dû me donner parce que j’avais perdu la première. C’est pour vous dire combien je ne m’en faisais pas avec ça.

 

Voir le profil