Effets sur la famille et les amis

Transcription

Et j’ai fait la connaissance de femmes qui sont atteintes du cancer et qui ont besoin, qui ont besoin vraiment, des femmes qui ont le cancer généralisé, mais il n’y a personne qui frappe à leur porte pour dire « Bonjour, ça va? Est-ce que vous avez besoin de quelque chose? » Vraiment c’est très dur. Et surtout on est dans un pays là où il n’y a pas la… il y a plus des immigrants, elles ne sont pas entourées de leur famille, et c’est très difficile que quelqu’un… Il souffre d’une maladie et il est tout seul. Vraiment c’est… Moi, j’ai été chanceuse parce que j’étais toujours entourée des amis, et ma famille est venue pour me voir, mais il y a d’autre monde qui ont besoin de soutien, de soutien moral, de soutien… C’est vrai qu’il y a des organismes qui présentent plusieurs choses, je ne vais pas nier ça. Mais côté affection, côté quelqu’un qui vient chez toi à la maison si tu as besoin de quelque chose. Ça, il y a beaucoup un manque. C’est ça.

J’acceptais toujours les invitations. J’essayais de sortir de ma bulle, je ne restais pas beaucoup à la maison. J’acceptais que les gens viennent pour me voir, je n’avais pas de problème à ce niveau-là.

 

Voir le profil