Soutien de la part de la famille et des amis

audioclip
Transcription

Je me sens comme si pendant la majeure partie nous n'avons pas eu beaucoup de soutien de personne. Pas la famille. La famille a disparu. Tout le monde était là au tout début et ensuite la famille a simplement disparu. Ce que je veux dire c’est qu’il a un frère qui demeure à dix minutes de chez nous. Il nous a rendu visite peut-être une fois par année. Je ne les ai pas vus depuis, je ne sais pas, cinq ans maintenant. Il a un frère qui ne lui a pas rendu visite non plus, mais éventuellement maintenant qu'il est plus vieux, il commence à lui rendre visite peut-être aux deux mois. Il était isolé en quelque sorte, tout le monde s'est évaporé et personne ne s'est préoccupé de lui. Je suis au travail toute la journée, donc il est presque toujours seul. Alors c'est difficile pour lui aussi. Ce fut vraiment un choc pour moi que sa famille disparaisse. Je pensais que ses frères allaient être là pour lui, mais ce n'est pas le cas. Même ma famille, je veux dire, ils essaient de m'offrir du soutien mais personne ne m'a jamais offert de venir lui tenir compagnie pour que je puisse sortir. Personne, personne ne voulait vraiment rien savoir de ça. Je suppose que c'est parce que c'était une situation horrible et qu'ils voulaient prétendre qu'elle n'existait pas. Mais non, ça n'a pas été une expérience positive. Certaines personnes peuvent penser qu'elles ont une expérience positive, mais ce n'est pas du tout mon cas. Est-ce que vous avez déjà demandé l'aide des amis ou de la famille? Il a un très gentil cousin. En fait il est venu deux fois. Mais lorsque vous demandez aux gens – même avec lui – je me sentais comme si je le dérangeais. Comme « Ouais, ok. Je vais le faire », quelque chose du genre. Personne n'a dit : « Oui, bien sûr. Nous allons aider. Nous allons te donner un répit. » Personne n'a jamais fait ça. Jamais, jamais, personne. Donc, je n'ai pas ce genre de soutien.

Voir profil