Hôpitaux et établissements de soins

audioclip
Transcription

J'ai eu la chance lorsque je suis partie... la chance... Je n'avais plus, il ne me restait plus une once de prestation de soins en moi. Je n'avais plus de force physique et émotive, et je ne veux pas avoir l'air dramatique, mais c'était le cas. Je n'avais plus... je n'étais pas... j'ai été chanceuse de trouver l'endroit où je vis actuellement, et c'est peut-être un peu plus... J'avais besoin d'un endroit qui était sécuritaire et tranquille et qui était – comme je n'avais aucun meuble ou rien, donc c'est meublé et tout est inclus. J'ai été chanceuse de trouver cet endroit parce que je me suis sentie chez moi à la minute où j'y suis entrée. C'était ensoleillé comme maintenant et la propriétaire de l'édifice –  je veux dire qu'elle veut son loyer mais elle était aussi... J'ai expliqué ma situation, que je ne travaillais pas à ce moment-là. Ça ne paraît pas très bien lorsque tu cherches un appartement à louer. Mais comme je lui ai mentionné que j'avais été proche aidante et qu'elle avait pris soin de sa mère pendant plusieurs années, elle sait exactement ce par quoi je suis passée ou comment je me sentais. Et ce n'était pas par pitié qu'elle a fait ça. Elle a seulement senti qu'il existait un lien. Et peut-être que j'ai l'air de quelqu'un à qui on peut faire confiance, mais je lui ai dit : « Je promets et garanti que je peux payer mon loyer à tous les mois. » Elle m'a crue et je disais la vérité. Je devais juste être ici. Elle a pris une chance avec moi et cela a fonctionné. Je suis ici depuis environ 10 mois.

Comment je me suis sentie lorsque je suis partie? Bien, j'ai eu plusieurs appels de ma sœur pour me dire que j'abandonnais encore ma mère et qu'elle était pour me faire un rapport pour abus envers les aînés, qu'elle appellerait certains de mes amis et parler contre moi. Bon, ce n'était pas très intelligent parce que d'une façon ils ont vécu ce par quoi je suis passée et ils n'étaient pas d'accord avec elle. Donc, si elle s'attendait à du soutien de leur part, elle a appelé les mauvaises personnes. Mais elle parlait contre moi à qui voulait l'entendre, comment c'était horrible la façon dont je suis partie si vite en abandonnant ma mère.

Je lui ai dit essentiellement : « Bien, je ne suis pas partie si vite. Ouais, j'ai trouvé un appartement tout de suite et je suis partie au cours du mois. Ça semble rapide, je demande de l'aide depuis des années et je n'en ai jamais eue. Donc essentiellement j'ai travaillé en ce sens depuis des années. » Dans ma tête, je ne partais pas rapidement.

Voir profil