Soutien de la part de la famille et des amis

audioclip
Transcription

C’est la même affaire. Il se levait la nuit, il tombait. Bien là, essayer de lever ça, c’est mou comme de la guenille! Puis il ne voulait pas avoir personne! Parce que là « Mon Dieu! Je n’ai pas le choix, il faut que j’aille chercher quelqu’un, je ne peux pas te laisser par terre! ». [Ce qui] fait que là tu déranges un voisin, puis tu… Si on avait un budget pour ça, bien tu te sens moins mal à l’aise. Comme là, quand je pars, que je vais à mes cours ou à des conférences puis que je sais qu’il est payé, malgré qu’il n’est pas payé une fortune, bien je me sens plus à mon… Je me dis : « Au moins, il est payé pour être là. » Il le ferait peut-être bénévolement, mais c’est moi qui ne suis pas à mon aise, je ne suis pas la seule dans cette situation-là. Il y a des gens qui n’ont jamais rien demandé à personne, puis là, ils sont obligés! Ils n’ont pas le choix de demander. Tu ne te sens pas bien dans ça. Tu te dévalorises, puis tu te dis : « Pourquoi qu’il y a tellement de personnes, des personnes âgées qui se suivent une après l’autre? »

Voir profil