Conseils aux autres proches aidants

Transcription

Basé sur mon expérience qu’est-ce que je dirais aux proches aidantes? « Écoute, va à des associations, tu vas entendre parler des autres, puis eux autres te donnent des trucs. N’attends pas après le CLSC, il faut que tu les appelles. Puis le gouvernement, c’est pareil, il faut que tu les appelles, il faut que tu… Sans ça, tu n’as rien… tu n’as rien, rien. » Comment j’ai su, je vais vérifier quand je vais faire mon rapport d’impôt, qu’il y aurait possibilité d’avoir un montant par mois pour les aidants naturels. Je n’ai pas vu ça, mon fils non plus. Je vais regarder ça quand on va faire les impôts. Ça serait… Il faudrait peut-être se mettre tous ensemble pour faire une pétition, parce que tu ne t’enrichis pas, tu t’appauvris. Tu sais les gens dehors sont chanceux, ils retirent leur pension, ils n’ont rien à faire. Mais oui, ils n’ont rien à faire, mais ils ont des dépenses qui … que tu n’avais pas en temps normal. Comme cet été, j’ai loué une chaise roulante, mais ça vaut 60 $ par mois. Ils me disent : « Bien gardez les reçus pour votre impôt. » Bien oui, je n’en paie pas! Donc ils ne me la remettent pas cet argent-là! Tu sais ce que je leur dirais, c’est d’aller dans des associations, de ne pas rester toute seule, d’en parler, de ne pas s’isoler, parce que c’est encore pire.