Interaction avec les professionnels

Nous étions à l'hôpital et j'assistais – je participais à une réunion avec une infirmière et j'avais une tasse de café pour ma femme et moi dans une main et j'avais autre chose dans l'autre main. Je me suis levé pour aider ma femme à se lever de la chaise et je lui ai dit : « Je ne peux te prendre la main parce que mes mains sont pleines. » La personne aidante qui était là, la personne clinique me dit : « Ah vous les hommes, vous ne pouvez pas faire plusieurs choses à la fois comme nous. » Je n'ai pas vraiment apprécié cela. En considérant que le soir précédent je m'étais levé quelque fois parce que ma femme était tombée. J'ai pensé que c'était totalement déplacé. Maintenant ce n'est qu'un petit détail bien entendu, mais en devenant de plus en plus fatigué, tu deviens plus vulnérable. Alors, je ne veux rien exagéré. Ceci n'est qu'un incident parmi une douzaine d'expériences plus positives. Mais seulement, je sens que les proches aidants ne sont vraiment pas, nous ne sommes vraiment pas importants; nous sommes une minorité invisible. Et donc si je peux donner une voix à cette minorité invisible, soit.

Voir profil