Devenir proche aidant

Transcription

Mon mari a subi différents tests et ce genre de choses. Ils ont dit que ses poumons étaient clairs et qu'il ne semblait pas y avoir de problème, qu'on devrait aller voir un spécialiste pour le cœur. Cela a pris plusieurs mois avant de voir le spécialiste pour le cœur mais nous l'avons finalement vu. Il nous a dit : « Ce n'est pas votre cœur, votre cœur est correct. Il n'y a aucun problème. » On ne savait réellement pas où aller. Le cardiologue nous a dit : « Retournez voir votre spécialiste des poumons. »

Entretemps, mon mari devenait de plus en plus faible. Il avait cessé de manger. Tout ce qu'il pouvait faire c'est essayer de respirer. C'était tout ce qu'il pouvait faire. C'était tout ce qu'il voulait faire. Et il se penchait la tête et essayait de dormir assis. Finalement une tante de Dave, qui ne l'avait pas vu depuis quelques temps, est venue et quand elle l'a vu, elle m'a dit : « Val, il est en train de mourir. Il y a quelque chose qui ne va pas du tout et il est en train de mourir. Tu as besoin d'aller voir le médecin et vite, et tu as besoin d'aller à la [clinique]. » Je les ai appelés en juin 2006. Ils m'ont dit que nous devrions attendre un peu pour le rendez-vous, qui était quatre jours plus tard. Et en deux jours nous avions un diagnostic. Dave avait vu un neurologue, il avait subi une étude du sommeil; il avait un Bi-pap continuellement durant la nuit. C'était sa première nuit de sommeil. Il s'est réveillé le matin et il était un homme complètement différent. Il avait très, très faim. Nous sommes retournés à la maison avec un diagnostic et une ordonnance pour un Bi-pap. On nous a dit de le remettre au gouvernement du Manitoba; ce que nous avons fait. Ils ont été très rapides pour nous procurer une machine Bi-pap, et à partir de ce moment-là Dave n'a plus eu les problèmes de respiration qu'il avait; il pouvait respirer, il pouvait dormir. Il ne l’utilisait pas 24 heures par jour, mais à la fin – il est décédé le jour de la Fête des pères le 17 juin 2012 – il utilisait le Bi-pap 24 heures, 24/7.