Problèmes du système de santé

Transcription

Parce que si vous voyagez pour obtenir des soins médicaux qui ne sont pas offerts dans votre secteur, il faut que ce soit 150 km, ou peu importe comme exemple, et nous sommes à 10 km de moins. Et je me rappelle avoir écrit – Vous savez comment le CSSS de la région? […] Alors je leur ai écrit et j'ai dit : « Bien c'est vraiment ridicule » que lorsqu'il a eu l'opération pour sa tumeur, j'ai dû payer pour demeurer à la maison pour le traitement du cancer – parce que je devais être près de là et je devais manger et nous devions stationner – nous avons dû prendre le train en fait parce que je ne conduis pas – toutes sortes de dépenses personnelles. Et […] ma sœur est infirmière et a dit : « Bien, peut-être que tu peux être remboursée pour le train. Informe-toi. » Je ne savais même pas que je pouvais avoir ça. Alors je leur écrit et ils disent : « Non ». Alors j'écris de nouveau – je suis devenue folle – j'ai écrit aux députés, provincial et fédéral, tout le monde. J'étais indignée. C'est ridicule. 10 km? Je vais déménager à [ville en Ontario] et ça va me donner mes 10 km. Voyons donc, soyez raisonnables. Et à la fin, ils m'ont remboursée pour ça.

Alors la persistance paye un peu?

Ouais, mais j'avais écrit. J'ai passé beaucoup de temps lors de l'autre – pas la dernière élection, celle d'avant – j'ai écrit à toutes les personnes qui étaient chef de parti, « Qu'est-ce que vous allez faire pour moi? »

Est-ce qu'on vous a répondu?

Quelques-uns ont répondu, d'autres jamais. Certains, je leur écrirais 10 fois et ils ne répondraient jamais.

Et ceux qui vous ont répondu, est-ce qu'il y avait des choses utiles dans leur réponse?

Ouais. En fait, cela a permis de changer certains des soins de compassion pour que ça puisse – mais ça aussi j'ai obtenu de l'aide de la dame de la Société canadienne du cancer. Nous avons préparé beaucoup de documentation, nous avons préparé plusieurs entrevues. En fait, le Parti libéral avait un plan pour les proches aidants, et ils étaient vraiment réceptifs. Mais bon, ils ne se sont pas rendus là. Mais quand même, j'avais quelque part là, à mi-chemin avec l'histoire de London et avec tout ça, j'ai décidé : « C'est fou. Je suis chanceuse. Qu'est-ce que c'est quand tu ne l'es pas? »

Voir le profil