Société et prestation de soins

Transcription

Nous en parlons publiquement, mais notre objectif est de contester la loi et d'obtenir du soutien. Et s'ils n'ont pas les moyens de nous offrir du soutien, au moins qu'ils donnent aux enfants la reconnaissance qu'ils veulent. Parce qu'ils se sentent... plusieurs d'entre eux, la chose commune que nous entendons c'est : « Nous avons l'impression qu'ils favorisent davantage les adultes que les jeunes », parce qu'ils pensent que les jeunes ont l'énergie, ils ont le – ils sont jeunes; ils prennent pour acquis que nous avons le temps de faire ça. Mais de jongler avec la famille, les études, la vie sociale...

La vie sociale est très importante. Je pense que c'est une des choses que j'espère... à cause de cette expérience j'ai manqué beaucoup de choses. Pas beaucoup au niveau de mon secondaire, mais j'ai pratiquement pris soin de mon père dans ma jeune vingtaine. J'ai donc manqué plusieurs de ces expériences.

C'est beaucoup de travail. Il y a des bons moments et des moins bons, mais je pense que ça exige plus de sacrifices de la part d'un jeune proche aidant. Ils sacrifient leur éducation, leur vie sociale. C'est ça. Je pense que le gouvernement a besoin de savoir que la vie sociale est – bien je dois dire – la partie la plus importante de la vie d'un enfant, parce que c'est ce qui nous aide à apprendre comment interagir en société et à travailler ensemble. Et je pense que si nous, si l'expérience n'est pas là, […] c'est vraiment difficile de récupérer ça, ce sens de vie sociale. Comme je le disais, j'ai encore de la difficulté à m'intégrer à mes amis. Et ils savent maintenant ce par quoi je suis passé, même à cela, c'est encore difficile. Alors je pense que cela exige plus de sacrifices pour les jeunes parce que nous n'avons pas le soutien du gouvernement. Nous pensons qu'ils ne voient pas... ils voient ça comme une manière de vivre pour nous et c'est ce qu'on s'attend de nous parce que nous sommes jeunes. Mais je pense que cela exige davantage de sacrifices de la part des jeunes.