Problèmes du système de santé

Transcription

Bien, la seule chose c'est de ne pas mettre tout le monde dans le même bateau. Chacun réagit différemment et, ce que je veux dire c’est que nous avons d'excellents médecins, nous avons d'excellents soins, mais d'un point de vue culturel, quelquefois ils ne comprennent pas. Ce que je veux dire c’est que je suis végétarienne. La dernière fois que j'ai été hospitalisée il y a quelques années, j'avais des problèmes de respiration et tout – je pense que j'avais un virus ou je ne sais pas ce que j'avais, mais j'ai été hospitalisée pendant deux semaines. Aussitôt que tu dis « végétarien », la nourriture est un gros problème. Ils vous donnent seulement une salade ou un morceau de pain et c'est tout. Le végétarisme, je pense, est une autre éducation. Maintenant nous apprenons à manger de la nourriture santé. La viande n'est pas la seule chose qui vous garde en santé. Il y a d'autres personnes qui vivent aussi, et qui sont végétariens ou avec certaines autres restrictions. Je pense que c'était... ils ne comprenaient tout simplement pas. Comme « Qu'est-ce que vous mangez? » À chaque fois que quelqu'un me posait cette question : « Qu'est-ce que vous mangez alors? Si vous ne mangez pas de viande, qu'est-ce que vous mangez? » Je réponds : « Vous étiez comme ça quand je suis arrivée dans les années 60. » Quand je suis arrivée au Canada en 62, les gens pensaient que je ne pourrais pas vivre sans manger de viande parce que c'est un pays nordique. Et j'ai dit : « Ok, quand je vais être proche de disparaître, je vais y penser, mais maintenant je n'ai pas envie de manger de la viande. » Et je suis toujours végétarienne. Je vis depuis très longtemps. Alors je pense que... je veux dire qu'ils ont réellement [un problème] à l'hôpital aussitôt que tu utilises ce mot, tu n'as que de la salade et c'est tout.

Voir le profil