Fournir du soutien

audioclip
Transcription

[Les soins à domicile] sont un don du ciel. Si vous parlez à n'importe quel proche aidant qui n'a pas de soins à domicile et qui doit s'occuper des choses comme les problèmes d'incontinence ou donner le bain à leur conjoint, ou même essayer de les entrer ou de les sortir de quelque chose. Je veux dire qu’il y a deux ans je me suis blessée au dos parce que je l'aidais. Il était rendu au point où il pouvait tout juste faire le transfert d'une chaise à une autre ou dans l'auto, quelque chose comme ça, même de s'assoir et se lever de la toilette, parce qu'il était encore capable d'utiliser la toilette seul à ce moment-là. Au début ce n'était qu'un peu d'aide et c'est arrivé à un point où c'était vraiment d'essayer de le soulever, et c'est alors que je me suis blessée au dos. J'ai tout simplement dit : « Je ne le fais plus. » Tous les transferts devront se faire avec les personnes des soins à domicile, autrement, je ne le fais pas parce que cela a pris deux ans et demi pour que mon dos commence à aller un peu mieux, mais pas comme il était avant. C'est un tel risque pour les proches aidants parce que tu continues de faire les choses jusqu'à ce que tu te blesses.

Je me souviens qu'une des dernières fois où j'ai essayé de l'aider, il devait se lever de la toilette et il ne le pouvait pas. Il ne pouvait pas se tenir debout. Je l'aidais donc comme d'habitude, mais à un certain moment il m'a dit « Je te le répète, je te le répète, il faut que tu m'aides à me lever. » Bien, c'est un homme de 185-190 livres. Comment est-ce que je peux lever un homme de 185-190 livres qui ne peut pas s'aider, n'est-ce pas? Tu essaies de lever un poids mort. Il ne s'est jamais rendu compte que ce n'était pas raisonnable de sa part de me demander ça.

Voir profil