Interaction avec les professionnels

Transcription

La même chose avec vos médecins. Tu y vas, je veux dire, maintenant nous y allons ensemble parce que c'est plus facile de voir [mon médecin]. Je fais mes prises de sang et elle fait ses prises de sang, mais nous travaillons très près l'un de l'autre. Mais aussi, je collabore avec lui. Je ne discute pas de mon épouse lorsque je suis seul avec lui, ou elle de moi avec le médecin. Mais nous allons voir son spécialiste ensemble et nous travaillons en équipe, nous trois, les trois spécialistes ensemble. Là où un homme peut intervenir et – par exemple nous sommes dans le bureau du médecin : « Bien, est-ce que vous avez vu ça? » Et elle répond : « Ah, non. Tout est bien. » Et je réplique : « Bien Judy, non. Tu ne lèves plus ton pied comme tu le faisais avant. Tu traînes davantage ton pied. Ton équilibre n'est plus aussi bon qu'il était. » C'est là. Nous le disons simplement exactement, je veux le dire, je le dis. Peut-être que tous les hommes ne sont pas pareils, mais c'est ce que je fais. Je vois ce que je vois et je le dis.

Nous avons trouvé qu'elle avait des douleurs mystérieuses et d'autres problèmes et nous avons rencontré un jeune médecin. Je suis très impressionné par cet homme. Je suis le genre de personne que si tu me regardes, tu me parles; si tu ne me regardes pas, je ne veux pas te parler. Maintenant, je suis le proche aidant de Judy. Il a pris une décision 90 % du temps quand il était assis – la plupart du temps quand il était assis, il était entre nous deux et il pouvait passer de l'un à l'autre. Il lui disait quelque chose et ensuite il se tournait vers moi pour voir si  j'avais des questions. Il n'y avait pas de 'revenons à vous et lui parler directement' ou 'me parler directement'. Il nous a informés tous les deux de ce qui se passait et s'est doublement assuré que nous avions tout compris. Nous devions faire un test avant d'aller en Floride et elle a mentionné : « Bien nous partons pour la Floride en décembre. » Il a répondu : « Ah, ce n'est pas un problème. Ok, pas de problème; nous avons besoin... », peu importe. Nous sommes allés à l'hôpital à [ville dans les Maritimes] parce que c'est l'hôpital où il travaille. Tu entres et il prépare Judy pour l'intervention et il dit : « Ah oui. Vous partez pour la Floride en décembre. C'est très bien. » D'où ça vient? Comment se fait-il qu'il sait cela? Judy lui demande : « Comment se fait-il que vous sachiez ça? » Et il lui répond : « Bien [nom du médecin] l'a écrit sur votre note. « Doit être fait, ils partent pour la Floride en décembre. » J'ai pensé que nous sommes bien loin d'où nous étions il y a plusieurs années. Mais tous ses médecins sont comme ça. Lorsque Judy et moi sommes avec lui, c'est très détendu, nous échangeons. Nous travaillons ensemble, en groupe.

Voir le profil