Qu'est-ce qui a fonctionné pour les proches aidants

Transcription

Mon dernier conseil aux proches aidants serait probablement de garder votre sens de l'humour – de ne pas avoir peur de rire et de profiter de la vie. Ne portez pas attention aux personnes qui pensent qu'il est cruel de rire d'une personne qui fait quelque chose de bizarre à cause de sa condition médicale. Ce que je veux dire, si vous êtes assis avec une tante qui aime manger des ailes de poulet et qu'elle mange tout le poulet de ses ailes, et qu'ensuite elle prend tous les os et les met dans le vase au centre de la table : acceptez-le tout simplement. Riez-en. Amusez-vous de ça. Oui à un certain niveau c'est triste et tragique, mais si vous ne pouvez faire ça, si tout ce qui arrive devient triste, horrible et terrifiant, alors votre corps réagira de même. Si parfois vous pouvez vous assoir et rire de bon cœur – je pense qu'ils appellent ça de l'humour noir lorsque vous riez de quelque chose qui n'est pas vraiment drôle. Mais si vous ne faite pas ça, votre expérience de proche aidant vous fera mourir à petit feu.