Hôpitaux et établissements de soins

audioclip
Transcription

C'est intéressant. Je pourrais pester sur ça. Ce qui arrive souvent, bon souvent, je pourrais dire plus de 20 fois au cours des trois dernières années; en deux ans nous avons eu 25 appels d'ambulance. Au cours des derniers trois nous avons probablement eu 35 admissions et appels d'ambulance. Et environ deux fois par année l'hôpital ne veut pas le garder. Ils veulent que je le ramène à la maison. Ils me disent – ils utilisent ceci comme une menace – « Bon, si vous ne pouvez prendre soin de lui à la maison, il devra aller dans un établissement de soins. » L'an dernier il a eu le C-difficile, en août dernier,  très sérieusement. Il était ici et nous avons appelé l'ambulance pour l'amener à l'hôpital. Ils voulaient que je le ramène à la maison. J'ai dit : « Je ne le ramène pas à la maison parce que la prochaine fois qu'il va à la toilette je vais appeler une ambulance. » Je travaille avec des sans abris. C'est ce que je fais. J'ai dit : « Je ne vais pas m'exposer, ni exposer ma clientèle vulnérable au C-difficile; ce n'est pas vrai. » Alors ils l'ont gardé. Il était tellement malade qu'il est resté un mois à l'hôpital. Mais ils ont envoyé les travailleurs sociaux, ils se sont tous liguer contre moi. Et c'est ce que je vous disais plus tôt. Je veux dire que quelqu'un qui est plus âgé que moi, qui a moins d'énergie et moins de connaissances, aurait pu céder devant cette situation.

Voir profil