Devenir proche aidant

audioclip
Transcription

Mon mari a commencé à avoir de la difficulté à traîner un pied. Il a commencé à montrer des symptômes en écrivant; on ne savait pas ce que c'était. Nous sommes donc allés voir le médecin qui nous a envoyés pour des tests plus poussés et chez le neurologue. Une des horreurs que j'ai en mémoire c'est que le médecin a informé mon mari de son diagnostic au téléphone. Mon mari l'a appelé et lui a demandé – il faut dire que mon mari a fait pression sur lui – et le neurologue a dit : « Bon, venez me voir et nous allons en discuter. » Mais à la fin il lui a fait part du diagnostic de SP au téléphone. Et parce qu'il avait une personnalité suggestive, j'ai vu la détérioration à l'intérieur de cinq minutes. Il était au téléphone, il a marché et tout à coup il ne pouvait plus maîtriser les choses qu'il faisait quelques minutes auparavant. C'est évidemment ma bête noire et on ne devrait jamais faire cela à personne.

Voir profil