Soins à domicile et aides familiaux résidants

Transcription

J'ai fini par communiquer avec le ministre de la Santé, et aussi [nom] qui est le député conservateur de [nom du village au Manitoba], et aussi [nom] critique en matière de santé au Parlement.

Quand ces courriels ont été envoyés ce matin-là – ça m'a pris toute la soirée pour les écrire – et lorsque ces courriels sont partis ce matin-là, Dave avait sept véhicules devant l'entrée. Il y avait des infirmières – il y avait quatre infirmières des soins à domicile, deux infirmières des soins palliatifs, et un préposé à domicile toute la journée. À partir de ce moment-là, les choses se sont améliorées. Soudainement, il y avait des personnes pour prendre soin de Dave, vous savez il y avait plusieurs personnes, trois ou quatre personnes soignantes différentes. C'était vraiment impressionnant de voir comment vous ne pouvez rien obtenir et puis quand tu fais du bruit, tu l'obtiens. Dave était étonné. Je pense que j'étais assez étonnée moi aussi. Il y avait beaucoup de monde ce jour-là ici, et des appels téléphoniques, des suivis de la part des intervenants politiques. C'était vraiment un jour étonnant. À partir de ce moment-là nous avons eu des soins à domicile de qualité, mais ce ne fut pas sans avoir déployé beaucoup d'efforts.

Voir le profil