Émotions et sentiments complexes

Transcription

Assez étrangement, je l'avais appelée – je l'appelle tous les jours – je l'avais appelée cette journée-là et elle ne m'avait pas rappelée. Je suis toujours inquiète lorsqu'elle ne me rappelle pas, parce que tous les jours je ne sais pas ce qui arrive. Et à ce moment-là j'avais délibérément décidé de ne pas m'emballer et que c'était correct. C'est correct qu'elle ne me rappelle pas toujours. Elle m'avait rappelée le lendemain. Mais je vais la voir quatre jours plus tard ou peu importe, elle a les bras noirs et bleus et elle a le bras en écharpe, ou peu importe. Je lui ai dit : « Tu ne peux pas ne pas me le dire quand des choses comme celle-là arrivent parce que j'ai constamment peur que des choses comme ça arrivent et que je ne le sache pas. Tu n'as que validé cette expérience et ce sentiment pour moi. Maintenant, quand tu ne me rappelleras pas, je vais penser que tu es tombée et que tu t'es cognée la tête, que tu saignes sur le plancher ou quelque chose comme ça. »

À l’époque, je la voyais tomber souvent et je me rappelle un incident. Nous avions un tapis blanc.  Elle s'était levée réellement tôt et se tenait à une chaise, mais elle a perdu l'équilibre et est tombée par en arrière. Elle s'est fendu la tête sur le coin d'une autre chaise. Je me souviens simplement de l'avoir entendue crier et tomber.  J'ai couru dans la pièce et j'ai vu du sang qui sortait de sa tête sur le tapis blanc. Ouais, alors... je ne quittais plus la maison après ça, j'avais tellement peur qu'elle tombe et qu'elle meure, vraiment.