Suivi médical et risque de récidive

Transcription

Bon cela me rend prudente. Encore une fois, c’est d’avoir un oncotype bas, ce qui est très optimiste mais j’ai également une famille au sein de laquelle il n’y a pas beaucoup de cancer. Mais il n’y a personne dans ma famille qui a eu le cancer et qui n’en est pas décédé assez rapidement. Donc encore une fois j’assure cet équilibre et je ne sais pas, est-ce que c’est seulement… Suis-je la chanceuse qui est… parce que je suis en bonne santé? Bien que mon père fût vraiment en bonne santé, ma grand-mère aussi, ainsi que mon oncle mais ils sont décédés des suites d’un cancer. Donc, est-ce qu’il y a quelque chose dans notre génétique? Ce n’est pas parce qu’aucun d’eux n’a eu le cancer du sein mais est-ce qu’il y a quelque chose en nous qui fait que nous soyons un bon foyer pour le cancer? Alors j’ai ça et qui est équilibré par mon oncotype bas et j’essaie… Je pense que c’est vraiment dans les derniers six mois que j’ai senti que j’équilibre cela d’une façon confortable. Être attentive mais pas névrosée ou trop inquiète.

Voir le profil