Radiothérapie

Transcription

Ensuite nous avons dû prendre une décision au sujet de la radiothérapie. Ils ont dit que je devais en avoir dans la région des seins et en haut ici mais je n’étais pas très chaude à l’idée, non plus d’y aller tous les jours pendant cinq semaines. J’ai donc commencé à faire des recherches sur la nécessité ou non de la radiothérapie dans le cas d’une mastectomie, parce plusieurs des recherches actuelles portent sur la chirurgie conservatrice des seins où ils font toujours de la radiothérapie. J’ai écrit à quelques médecins aux États-Unis et j’ai écrit au chirurgien qui a inventé mon intervention. Aucun n’a semblé penser que je devrais subir de la radiothérapie. Mon chirurgien ne pensait pas que j’avais besoin de radiothérapie. J’ai ensuite envoyé les documents et mon résumé au radiooncologue en disant : « Nous avons un rendez-vous qui approche mais voici ce que je pense et j’ai pensé que vous devriez me voir au sujet de ma chirurgie et autres trucs avant. » Il m’a répondu en écrivant : « Ouais, cela fait du sens mais il y a ces deux études récentes » – il m’a donné les noms de ces études – « qui indiqueraient que de subir de la radiothérapie vaut la peine même pour les patientes ayant subi une mastectomie. Alors pourquoi n’en prendriez-vous pas connaissance et nous en jaserons lors de notre rencontre. »

J’ai encore trouvé une troisième présentation PowerPoint, pas la mienne cette fois, mais une faite par une radiooncologue du Royaume-Uni qui a analysé ces deux études et qui a fait un résumé de la situation. Son résumé indiquait aussi qu’effectivement je ne devrais pas recevoir de radiothérapie. Mais nous avons parlé plus d’une heure et nous avons discuté de chaque étude. Nous avons regardé si elles s’appliquaient à ma situation ou non et j’ai finalement dit : « Bon, est-ce que nous pouvons en arriver à un compromis et faire seulement la partie du haut et laisser en paix ce que j’appelle les bébés ours, parce que c’est une mastectomie Goldilocks. » Parce que personne ne savait ce que la radiothérapie ferait à ceux-ci, et vraiment, si vous avez de la radiothérapie sur les ganglions, s’il y a quelque chose qui s’attaquent aux ganglions, l’idée c’est de les faire disparaître. Et il a dit : « Bon puisque vous avez pris ce chemin étrange jusqu’à maintenant, pourquoi pas. Nous pouvons faire quelque chose de différent pour vous en ce qui a trait à la radiothérapie. » Ensuite j’ai ajouté : « Bon, j’ai entendu dire que quelquefois on peut faire cela en trois semaines au lieu de 5; ils vous donnent un peu plus de radiation à chaque traitement. » Il a répondu : « Ouais, ouais nous pourrions le faire en trois semaines. » C’est ce que nous avons finalement fait, trois semaines juste ici, et vous pouvez voir que c’est encore un petit peu rouge mais pas beaucoup plus rouge que ce côté. C’est essentiellement à partir d’ici jusque là et jusqu’à maintenant tout va bien. Je veux dire que ça fait presqu’un an maintenant depuis ma chirurgie et il n’y a pas de récidive jusqu’à maintenant.

Voir le profil