Chirurgie

Il était mal à l’aise. Mais moi, j’ai fait une crise, je n’ai pas pleuré! Je n’ai pas été capable de pleurer! J’étais trop en colère. J’étais ok, au-dessus… Puis là elle écrivait puis tout ça, puis là mon chum, il a dit : « Calme-toi… ». Finalement elle a dit : « Non, laissez-la faire, elle a besoin de ça, puis je suis habituée. Laissez-la faire, c’est correct… ». En voulant dire : « Bon, ok. ». J’ai dit : « Dis-moi pas que je vais repasser ça par rapport à ça… ». Dis-moi pas que vous avez manqué… En tout cas, il n’y a rien, je ne me rappelle plus de tout ce que je lui ai dit, mais c’était … Puis j’aime mieux ne pas m’en rappeler non plus là. Ce qui fait que là, finalement, je redescends à la réception, je repasse un autre questionnaire, là on me donne une date de chirurgie, 4 semaines après. Bon. Puis quand je suis arrivée, finalement je n’ai pas eu besoin d’attendre longtemps. Finalement j’ai attendu ça avec patience puis tout ça. Puis là, mon chum a dit : « Écoute, il faut se rassurer, ça fait deux fois qu’elle t’opère, normalement la deuxième fois, elle ne devrait pas manquer son coup. » Parce qu’elle a 25 ans d’expérience puis elle doit savoir comment faire puis quoi faire? Elle a manqué la première fois, normalement elle devrait être d’aplomb. Puis elle devait prendre ses mires pour que ça soit correct après la deuxième.

Voir profil