Suivi médical et risque de récidive

À un moment donné, j’avais des douleurs osseuses. Aïe! Ça faisait mal! Ça faisait mal! J’ai dit : « J’ai des métastases osseuses, ça ne se peut pas là. » Et même mon amie qui est décédée, elle avait mal dans le dos, elle souffrait beaucoup de maux de dos, et c’étaient des métastases. Et avant de savoir qu’elle avait un cancer du sein... bien c’est parce qu’elle s’est présentée à l’hôpital à cause des maux de dos. Ils lui ont fait subir une écho, puis un scan, c’est comme ça qu’ils ont vu qu’elle avait des métastases. Alors moi quand j’ai eu mal dans le dos, quand j’ai eu mal au bassin, je me suis dit : « J’ai des métastases, ça se peut! J’ai des métastases, ok. » J’ai subi deux scintigraphies osseuses. Les deux fois ce fut négatif parce que c’était causé par les effets secondaires du médicament. Et finalement l’année dernière ils m’ont changé de médication parce que je… pffff! Ça n’avait plus de bon sens là…

 

Voir profil