Ressources

Transcription

La chose que j'ai trouvée la plus utile ce sont les groupes d'entraide, les classes et les cours de toutes sortes : sur le deuil, la colère, les relations avec une personne démente et à quoi s'attendre lorsque vous allez placer quelqu'un dans un établissement de soins, ce que vous allez vivre, quelle épreuve vous allez traverser, mais où sont vos meilleures décisions, et les avertissements au sujet des émotions que vous allez ressentir pour ne pas être aveuglés tout à coup par un énorme sentiment de culpabilité. C'est tellement mieux lorsque quelqu'un vous dit : « Vous allez vous sentir coupables, mais vous allez apprendre à l'accepter. Maintenant que vous chargez quelqu'un d'autre de dispenser les soins, vous pouvez être la fille ou l'épouse et quelqu'un d'autre peut dispenser les soins. » Alors que lorsque vous êtes prises à dispenser les soins, vous ne pouvez pas être la fille ou l'épouse dont les gens ont vraiment besoin autour d'eux.

Bien j'ai entendu parlé de Family Caregivers Network très tôt et je pense que c'est par la travailleuse sociale ou le médecin. Quelqu'un me l'a mentionné et j'ai commencé à m'impliquer auprès d'eux et à prendre des cours. Je me souviens de mon étonnement lors de mon premier cours. C'était comment faire face au deuil et à la colère, ou identifier ce qu'est le deuil et ce qu'est la colère, un cours comme ça. Je n'étais pas très forte sur l'entraide, les cours et tout ça, et beaucoup de personnes ne le sont pas. Les gens ne trouvent pas ça facile de demander de l'aide. Mais ce fut le premier que j'ai pris et j'étais étonnée de ce que ça m'avait apporté. Je suis donc restée impliquée avec Family Caregivers Network à partir de ce moment-là.