Questions juridiques

Transcription

Dans ma situation, en ce qui concerne les alternatives, une des choses pour lesquelles nous sommes efficaces c'est de reconnaître – pas seulement parce que nous sommes des comités, donc nous avons l'obligation fiduciaire en tant que tuteur de notre mère de prendre les décisions dans son meilleur intérêt, mais également parce que je ne veux pas perdre de vue que je ne suis pas parfait – il peut encore arriver un moment où ce que nous sommes capables de lui offrir ne soit pas la meilleure chose pour elle. Alors une des choses pour lesquelles nous sommes bons c'est au moins de considérer les alternatives sur une base annuelle. Donc, ce que nous faisons c'est que nous regardons autour – et ceci vient initialement plus souvent de moi, d'être relativement ou essayer d'être connecté auprès de la collectivité en général. Alors qu'est-ce qui existe pour quelqu'un comme ma mère? Et comme famille à chaque année nous prenons le temps de dire : « D'accord, voici la meilleure solution de rechange » et ensuite de l'examiner vraiment de ce point de vue, pour dire « Bon, est-ce vraiment une meilleure alternative? » Et dans notre cas, 34 ans plus tard, il n'y a visiblement pas eu de meilleure alternative.