Impact sur la vie professionnelle et la carrière

Transcription

Il a donc attrapé la C. difficile alors qu'il était hospitalisé. Ce fut les quatre premiers mois comme  proche aidante. Je ne pouvais donc pas travailler. J'ai pris toutes mes vacances, mes congés maladie, toutes mes absences et j'ai ensuite été sur l'assurance emploi – en congé maladie pour moi à ce moment-là parce que vous devez avoir une raison; ils ne vous la donneront pas simplement parce que vous prenez soin de quelqu'un. Vous n'obtenez rien.

Alors cela a duré peut-être – il a été diagnostiqué en novembre; je suis retournée au travail en mars et cinq jours par semaine n'était pas faisable à ce moment-là non plus parce qu'il commençait d'autres traitements. Ce qui m'a aidé à ce moment-là c'est une tante âgée qui m'a offert de l'amener à ses traitements et de le ramener. À ce moment-là les traitements duraient toute la journée, alors il était à l'hôpital et je pouvais continuer à travailler. C'est par la suite, lorsqu'il revenait à la maison, il était très malade tout le temps, alors je prenais une semaine de congé après un traitement. […] par intermittence, ce qui fait que j'ai utilisé toutes mes vacances jusqu'en 2010.

Voir le profil