Interaction avec les professionnels

Et puis ce que je me rappelle à un moment donné, je m’en vais la rencontrer sur l'heure du midi à l’hôpital pour la voir, ou un matin, parce que c’était le temps où le médecin passait, puis ça se pouvait qu’elle ait son congé et tout ça. Et puis, j’arrive à l’hôpital, et puis là elle me dit : « Ah! ça ne file pas vraiment ce matin, pantoute. » Ma conjointe était là, puis elle était rentrée ça faisait quatre jours à peu près, 3-4 jours, et puis elle a dit : « Je me sens plus fatiguée maintenant, ou en tout cas, je me sens moins bien là que quand je suis arrivée à l’hôpital. » J’ai dit : « Oh! Ça ne va pas bien. » Et puis le médecin s’en vient pour faire sa ronde, et j’étais là. Et puis elle commence à dire ça au médecin « Je me sens moins bien, j’ai comme plus de douleurs et tout ça. » Puis le médecin a dit : « Oui, oui… ». Puis là il fait son examen, et là ce qu’il lui pose comme question, il dit : « Est-ce que vous êtes prête à retourner à la maison? » Oui! C’est ça! J’ai eu une réaction de : « Qu’est-ce que c’est ça? A-t-il écouté quelque chose le médecin? » Là ça m’a fait une réaction assez forte, j’en parle puis ça me fait encore un effet. Et puis à ce moment-là bien… elle a dit : « Non, pas vraiment. » Il a dit : « Ouais, on va essayer de vous garder encore, mais… », en tout cas. Et puis elle avait besoin d’effets personnels, des affaires pour le travail aussi. Alors je suis allé à la maison pour chercher ce qu’elle avait besoin. Et je suis retourné la voir, mais j’ai été à ce moment-là dans mon transport de… à partir de l’hôpital à venir à la maison et retourner à l’hôpital. Là j’étais comme en réaction émotionnelle… mais vraiment très…

Voir profil