S'adapter aux nouveaux rôles et les principaux enjeux pour les conjoints

Là je me suis dit, il faut que je parte d’ici, je ne peux plus vivre dans ces conditions-là. Je n’étais plus capable. Et puis là je suis… Puis là, bien la personne avec laquelle j’étais en lien, c’est une personne qui était … En tout cas, ce n’est pas recommandable, admettons, c’est peu décrire là. Mais en tout cas, je vais prendre les mots qui sont plus smooth et puis là… Cette personne-là a… avait un appartement à un moment donné, puis c’était un 4 et demi. Puis il y avait une chambre disponible, et puis moi je cherchais un endroit. Parce que j’ai fait quelques démarches pour trouver une chambre en quelque part, pour aller vivre, puis vivre de quoi à l’extérieur, pour faire le point, pour faire un recul. Puis à toutes les fois, tous les endroits que j’ai visités, j’en ai visités quatre, cinq. Et puis je me sentais comme pas bien avec ça, puis là la personne en question bon bien elle a dit « Je pourrais prendre un coloc. » puis tout. Ça fait que là bien je me sentais comme à l’aise avec cette personne-là. Ça fait que là, je suis allé comme en coloc avec cette personne-là. C’est sûr que le coloc a été… c’est relatif, il y a différentes formes de relations qu’on a eues ensemble pendant un mois et demi à peu près.

Il y a eu une période de temps où ça nous a comme séparés ou distancés et puis maintenant j’ai l’impression que ça nous rapproche. En tout cas, c’est ce que je vis moi. Ok. Maintenant je me sens de plus en plus près. Quand je suis parti de la maison je pensais que c’était impossible là. Je suis parti, puis… Je pars puis je ne reviens plus jamais, puis c’était fait comme ça dans ma tête. Et quand je suis revenu, je suis revenu en disant, en me disant dans ma tête : « C’est elle que j’ai mariée, mais c’est elle avec qui je veux comme continuer à vivre ma vie aussi. » Il y a des secteurs de la vie qui sont comme plus… comment je peux dire ça? Moins intenses là. Au point de vue sexuel, c’est très, très, très limité là en terme de relation. Puis moi je ne suis pas une personne qui est très affective, ma conjointe l’est par contre. Ça fait que là, c’est sûr qu’il y a eu une période de temps où j’étais même réticent à tout contact. Là je vais être beaucoup plus réceptif, beaucoup plus proche, plus présent. Et puis… Mais ça… Il y a eu des hauts et des bas, il y a eu une variation assez importante à ce niveau-là. Mais je vais… Puis même la perception que j’ai de ma conjointe, elle est… Comment je peux dire ça? Je la considère comme ma conjointe.

Voir profil