Impact sur la vie professionnelle et la carrière

Transcription

Je pense que la plus importante chose que j'en ai tirée initialement c'est – bien dans toute expérience de jeune proche aidant vous vous sentez isolé et vous pensez que vous êtes la seule personne qui le fait – mais ce fut vraiment fascinant pour moi de savoir qu'il y avait plusieurs autres jeunes. Ils étaient plus jeunes que moi à ce moment-là mais ils étaient toujours proches aidants, et de réaliser qu'il y avait d'autres personnes dans ma communauté qui avaient des expériences de proches aidants tellement proches de la mienne, ça me fascinait. Vous ne présumez pas que ça peut se passer au sein de votre propre communauté.

Alors environ au mois de mars 2010, le [coordonnateur du groupe de jeunes proches aidants] qui dirigeait un projet pilote pour sensibiliser les gens aux jeunes proches aidants de la communauté de [ville en CB] m'a approché. Initialement nous avons réuni 15-16 jeunes et jeunes adultes, anciens, actuels et supporteurs des jeunes proches aidants, et nous voulions créer une façon efficace de sensibiliser les gens. La manière traditionnelle aurait été de créer un dépliant, mais j'avais vu tellement de dépliants jetés par terre ou dans les poubelles, que ça aurait été un énorme gaspillage d'argent.

Alors le documentaire était la solution. Ce qui fait que ce documentaire est si unique c'est qu'il est axé sur les jeunes. Nous savons ce que c'est que d'être en classe et de regarder ces documentaires. Ils sont tellement dominés par les professionnels et ça devient vraiment ennuyant. Alors nous avons voulu le faire pour que les jeunes soient capables de trouver quelque chose qui leur parle. Nous avons eu la chance d'avoir Dr Grant Charles, qui avait fait une recherche au cours des cinq dernières années au sujet des jeunes proches aidants en Colombie-Britannique et aussi au Royaume-Uni. Il avait un paquet d'informations au sujet de ce que nous voulions parler. Nous étions donc très reconnaissants de l'avoir avec nous pour ça.

Mais le scénario, la manière dont nous voulions que les choses soient filmées, tout a été fait par les jeunes, jusqu'au moindre détail. Je pense que ça leur a donné un sentiment de confiance et augmenter leur estime de soi d'avoir cette expérience et de mettre leur marque sur quelque chose. Nous avons eu le lancement et ensuite nous avons créé notre groupe d'entraide environ un mois plus tard.

Voir le profil