Conseils aux professionnels et à la société

Ça n'a aucun sens de réévaluer, évaluer et évaluer. Ça devrait être une évaluation et c'est tout. Quelqu'un devrait suivre ça et ainsi ils peuvent voir la différence. Si on vous attribue quelqu'un, vous ne savez pas comment était cette personne avant et après parce que vous ne l'avez jamais vue. C'est pour cette raison qu'ils sont confus dans les hôpitaux, parce qu'une pauvre petite vieille est arrivée en fauteuil roulant. « Bon ouais, elle est très vieille et elle ne parle pas beaucoup anglais. » Bon, la plupart d'entre eux, vous ne parlez pas anglais, n'est-ce pas? […] Mais lorsque ma belle-mère est allée à l'hôpital à cause d'un AVC, nous pouvions voir la différence, n'est-ce pas? Mais pas eux. Alors ils ne s'en sont pas aperçus; c'était un petit AVC alors ça ne se voit pas. Si une seule personne avait été la gestionnaire de cas, elle aurait pu voir la différence de maintenant, par rapport à avant et après, et elle aurait pu dire : « D'accord, quelque chose se passe et on doit réagir. » Cette personne devrait pouvoir diriger les soins et faire bouger les choses. C'est ce qui est plus ou moins arrivé avec ma mère en Hollande et j'ai pensé que c'était actuellement vraiment... c'était vraiment futé la façon dont cela s'est passé. Bon, ça nous enlèverait une tonne de stress. Maintenant nous étions capables d'y faire face, mais je suis certain que beaucoup de gens ne sont pas capables de s'en occuper comme nous l'avons fait, n'est-ce pas. Bon, je leur souhaite bonne chance. Si vous êtes dans un fauteuil roulant, bonne chance. Vous allez souffrir.
Voir profil