Conseils aux amis et à la famille

audioclip
Transcription

Oui. Ce qui aide ce sont des choses spécifiques. Ne dites pas : «Si tu as besoin de moi, appelle-moi.» Parce que le proche aidant n'appellera probablement pas à moins qu'il soit plus vieux, et ce n'est pas pris comme une invitation sérieuse. Ça ne l'est pas. Appelez et dites : « J'apporte le dîner à 19 h, dis-moi si c'est inopportun. » Ou avant, comme je le disais, mon fils... mon époux était aux soins intensifs avant le mariage de mon fils. Une amie est venue – et je n'oublierai jamais ça – et elle m'a dit : « Je ne pars pas tant que tu ne m'auras pas donné une liste de choses à faire. Je sais que tu dois t'arracher les cheveux pour le mariage. Donne-moi une liste et je vais m'en occuper. »

Vous devez être spécifique. Sortir les enfants. Nous étions une famille religieuse, alors nous nous assoyons séparément dans la synagogue. Si mon époux ne pouvait pas aller à la synagogue, mon fils était seul. Donc à moins que quelqu'un soit là comme pseudo-parent, c'est horrible, horrible pour l'enfant. S'il n'y a pas quelqu'un qui veut être le grand frère, ou «viens avec ma famille », ou en terme de prière, en terme de fête. Soyez spécifique. Pensez à ce qui ne se produit pas et offrez-le. Vous allez faire l'épicerie; appelez : « Je suis au magasin. Qu'est-ce que je peux t'apporter? » « Est ce que je peux faire ton covoiturage? » Ou se regrouper s'il y a de jeunes enfants. Cela aurait représenté beaucoup à mes yeux – le covoiturage en plus d'amener mon époux au travail et me rendre moi-même au travail. Ça n'a pas besoin d'être tout le temps, juste de temps en temps. Je me rappelle une fois, j'avais embarqué mon époux dans l'auto et j'avais de la difficulté à placer le fauteuil roulant dans le coffre de l'auto avant que nous ayons la fourgonnette adaptée. Un étranger est passé et m'a dit : « Laissez-moi faire ça pour vous .» Personne n'avait jamais fait ça pour moi. Je suis restée sans voix. Le sentiment d'euphorie que j'ai eu parce que quelqu'un a soulevé son fauteuil roulant. Soyez attentif à ce qui se passe. Apportez l'épicerie dans la maison. Il y a tellement de petites choses qui peuvent aider une famille dans cette situation. Vous n'avez qu'à regarder et penser : « Qu'est-ce que je ferais dans cette situation? De quoi aurais-je besoin dans cette situation. » Mais soyez spécifique et ne laissez-pas le fardeau au proche aidant. « Appelle-moi si tu as besoin de quelque chose. » C'est horrible.

Voir profil